Mots-clefs

, , , , ,

J’ai toujours du mal a comprendre que l’on veuille absolument contraindre les enfants à faire des choses pour lesquelles ils ne se sentent pas prêt !
Ces petits êtres, que l’on tente d’élever de la meilleurs façon que l’on puisse faire, ne sont pas des robots que l’on peut formater à loisir…

Ils ont des sentiments, des ressentis et parfois, ils ne sont tout simplement pas prêt… Un enfant de 2 ans qui ne parle pas n’est pas plus bête qu’un enfant de 18 mois qui fait des phrases… tout comme un enfant de 1 an qui marche n’est pas plus évolué qu’un enfant de 18mois qui rampe encore…

Nos enfants ont une aptitude différente à apprendre les choses, tout comme nous évoluons différemment selon l’univers dans lequel nous nous trouvons… Certain ont des dents tôt, d’autre parle vite, d’autre encore marche rapidement… chacun sa prédisposition à comprendre une chose plus vite qu’une autre.

« Ils ne peuvent pas tout faire en même temps » comme l’on dit souvent.

Le fait que notre enfant soit plus observateur et donc moins enclin à parler à tout le monde ne fait pas de lui un enfant mal élevé… tout comme un enfant qui n’a pas encore compris les bases de l’espace qui l’entoure et dans lequel il aime évoluer à sa guise sans se déplacer sur ses 2 jambes n’est pas peu débrouillard… Je pense que nos enfants doivent acquérir des compétences dans des domaines qui leur sont propre.

Leur en demander trop, les critiquer où les renvoyer au rand du « petit mal élevé pas débrouillard ou trop indépendant » , peut les envoyer a un stade où, effectivement, ils feront tout…mais d’une manière « brouillon » parce qu’ils voudront être sur tout les front en même temps.

Alors, ne vaut il mieux pas les laisser évoluer à leur rythme, en suivant leurs envies tout en les encadrant du mieux possible ?! Des fois, on a peur… peur d’avoir mal fait, d’avoir louper leur éducation, peur de ne pas avoir été assez attentif, peur d’être passé a côté de choses essentielles…

Ces craintes sont, selon moi, bénéfique dans le sens où on se questionne, mais elle ne sont pas synonyme d’une faille.

Si l’on se questionne, c’est effectivement que l’on veut le meilleurs pour nos enfants ! Mais chacun d’entre eux a son tempérament, son engouement à apprendre des choses en laissant de côté d’autres critères qui lui semble futile sur le moment.

C’est aussi cela qui explique que parfois, deux enfants issues de la même famille ont des tempérament différent et agissent à l’opposé l’un de l’autre. Nous parents, sommes là pour les encadrer, pour les aider à suivre la voie qui nous semble le plus adaptée pour eux… mais encore faut il les écouter et les voir évoluer pour comprendre que la vie n’a pas qu’un chemin mais une multitude !

Si nous arrêtions de faire culpabiliser les parents en remettant en question l’éducation qu’ils donnent à leur enfants alors peu être que ces mêmes parents dont on désapprouve le mode de fonctionnement pourrait se centrer un peu plus sur les désirs propre de leur enfant pour l’aider à suivre sa voie…

Les enfants ne sont pas des robots… Qu’on le souhaite ou non, ils ont tous leur propres capacités à évoluer… si nous avions tous les mêmes facultés, envie etc, nous aurions tous le même travail, nous irions tous dans les même lieux etc… Certain ont des facultés manuelle, d’autres des capacités numéraire, d’autres encore sont cérébral…

La diversité, c’est ça aussi, nous avons tous nos propres ambitions !

 © Copyright :
Dexterina / 
https://lepassagernoirdedexterina.wordpress.com
Tous droits réservés.

Le contenu de ce site est protégé par la loi, notamment par les dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle.
Toute copie, reproduction et/ou diffusion totale et/ou partielle du contenu, des photos et des textes présentés sur ce site est totalement interdit sans l’accord préalablement écrit par Dexterina.
La sources des images, sauf mention ©Dexterina apposée dessus, est disponible en cliquant sur les photos.

Publicités