Mots-clefs

, , , ,

« Tu lui donne de mauvaises habitudes! »
Qui n’a jamais entendu cette expression concernant ses principes d’éducation ?

Ma grossesse à durée 12 mois en réalité… 38SA + 6 jours et 3 mois de prolongation parce que ma puce n’acceptait que mes bras… Et uniquement les miens!

Mes bras était le seul endroit où elle acceptait d’être que ça soit pour s’éveiller, comme pour dormir…

Puis d’un coup, elle a eu 3 mois et petit à petit j’ai pu l’a poser sans entendre hurler.
Quelques minutes d’abord puis parfois jusqu’ a 1h dans la balancelle où, parfois, elle s’endormait. Des petits moments qui me permettaient de m’occuper de la maison, de son grand frère et de moi.

Puis, je l’ai mise dans son berceaux cododo où elle dors la nuit. Je lui ai parlé, lui ai dit que même si elle ne me voyait pas, j’était tout près et que si elle avait besoin, elle avait juste à appeler, que je viendrais.

Puis elle s’est endormi… une petit heure où d’un coup je me sentais inutile et a ne plus savoir quoi faire de ce temps « libre »…

Parfois, elle a encore besoin que je sois à côté, besoin que je lui tienne la main ou que je lui chuchote des choses pour l’apaiser. D’autre fois, il suffit juste de l’allonger et de lui répéter que je ne suis pas loin pour qu’elle s’endorme.

Elle qui n’acceptait que mes bras, se met à apprécier le contact avec d’autres personnes.Cette après midi, elle s’est d’ailleurs endormi dans les bras de son papa pour la toute première fois !

Le chemin peut paraître long et fatiguant les premiers mois… Que dire des gens qui m’ont dit « tu lui donne de mauvaises habitudes, elle va t’en faire baver ! » , je n’avais pas besoin de ces mots, pas besoin d’entendre de tels choses… j’ai juste suivie mon coeur de maman.

Mes enfants, pendant 9 mois ils ont été dans mon ventre, 9 mois à entendre mon coeur battre, à sentir ma chaleur et entendre ma voix… Alors, je comprend qu’ils aient voulu un peu prolonger ce moment.

Je ne me sentais pas de la laisser pleurer seule, voir ses petits yeux humide de chagrin et entendre ses hurlements de détresse étaient bien plus fatiguant mentalement et physiquement que de l’avoir lové contre moi… Alors j’ai suivi ses envies !

On critique souvent le berceaux cododo (tu n’y pense pas voyons, et votre couple ??!) et pourtant, selon moi, il n’y a pas mieux…

Sans ce berceau collé au lit, je serais fatiguée donc énervée et surement déprimée à cause de ça. Sans ce berceau, ma fille n’aurait certainement pas dormi du tout alors que, lovée dans son petit univers elle nous fait de belles nuits depuis sa naissance… Si elle s’énerve un peu dans la nuit, j’ai juste à tendre la main pour l’a rassurer, si elle a faim, j’ai juste à l’a rapprocher de moi… Bref, c’est tellement plus facile !

Sans compter qu’il me suffit de tendre l’oreille pour l’entendre respirer.

Bref, sans ce berceau, je serais tellement fatiguée, énervée et déprimé que, me connaissant, je m’en prendrais à mon mari. Ce berceau est donc plutôt salvateur pour notre couple!

Quand aux faux conseils du genre « tu l’a habituer, elle t’a eu, elle te fait des caprices etc etc » … je les entend mais ne les écoute pas… Si mon enfant à besoin de moi, alors je suis là pour lui.

Et lorsque viendra le moment du « je suis grand(e), je ne veux plus de câlins/bisous », je serais bien heureuse d’avoir eu autant de contact avec eux dans les années précédentes !

Selon moi, un bébé (et surtout un nouveau né!) ne fait pas de caprice quand il s’agit de vouloir être contre sa maman… C’est un besoin vital tout comme nous avons le besoin de nous serrer contre notre moitié pour lui signifier qu’on l’aime.

Et même si les nouveaux nés étaient de petits diablotins capricieux (pour certain(e), j’ai l’impression que pour eux, les bébés sont là juste pour les embêter … ) , pourquoi leur refuser quelque chose d’aussi important pour leurs construction? Pourquoi les laisser pleurer des heures durant et les laisser s’endormir d’épuisement avec un amer sentiment d’abandon quand nous avons la possibilité de faire autrement ?

Je ne dit pas que ma manière est la meilleurs, il existe des millions de façon de penser, d’agir et d’être avec nos enfants.

L’amour qu’on leur porte est la plus importante des choses, j’essaie donc toujours de ne pas juger les méthodes des autres mais alors j’aimerai que l’on arrête les phrase type du genre « tu la habitué !  » …

N’avez vous pas votre coin du lit préféré ? votre rituel de coucher ? un besoin de sentir une couverture sur vous pour dormir ou au contraire vouloir ne rien sentir ? L’habitude de dormir avec un pyjama ou avec (presque) rien ?

Et puis, si un endroit vous démange, vous êtes à même de vous gratter… un nouveau né, non. Et il n’a que les pleures pour exprimer son mal être.

Bref, après 3 mois de portage intensif, ma fille accepte les bras de son papa et de d’autres personnes… tout comme elle accepte désormais de dormir dans son berceaux pour les siestes.

Comme quoi, ma fille n’est pas une capricieuse bornée et un être diabolique qui veut me contrôler… Non elle était juste un nouveau née qui avait besoin de contact pour se rassurer et maintenant qu’elle a pris confiance, la voir s’endormir avec un réel apaisement, ça vaut tout l’or du monde!

Et sincèrement, au vu des dernières infos, je vais profiter encore plus de la possibilité qu’il m’est donné de serrer mes enfants fort contre mon coeur qui bat pour eux!

© Copyright :
Dexterina / 
https://lepassagernoirdedexterina.wordpress.com
Tous droits réservés.

Le contenu de ce site est protégé par la loi, notamment par les dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle.
Toute copie, reproduction et/ou diffusion totale et/ou partielle du contenu, des photos et des textes présentés sur ce site est totalement interdit sans l’accord préalablement écrit par Dexterina.
La sources des images, sauf mention ©Dexterina apposée dessus, est disponible en cliquant sur les photos.

Publicités