Mots-clés

, , , , , , , , ,

Une petite main tendu, un sourire et une voix qui me dit « pose ptit coeur maman, pose là, monstrouille veut donner main »

Une petite frimousse qui court les bras tendu vers son frère et l’étouffe dans ses bras pour lui faire des « mhhhhh » (bruit qui accompagne ses bisous) tout baveux.

Deux petits amour de 2ans de différence…

On me demande souvent si ce n’est pas dur d’avoir des enfants « si » rapprochés.

Me concernant, j’ai envie de dire que c’est plutôt une chance merveilleuse!

Voir mon fils se précipiter dès que sa soeur pleure dans son lit en se réveillant de la sieste, lui donner la main pour l’aider à avancer (bien qu’elle sache très bien marcher ! ), pousser le porteur et entendre leurs éclats de rire qui résonnent dans la maison.

Les voir s’entourer de leurs bras pour faire de gros câlins et bisous, jouer sur leur zèbre bondissant, courir vers la couverture toute douce et se rouler dedans…

Et enfin, les regarder s’embrasser avant de se quitter pour l’école ou pour la nuit…

 

Voir les regards qu’ils échangent, leur rire et sourire…savoir que le tout premier éclat de rire de loupiotte a été adressé à monstrouille…

Monstrouille partage tout (ou presque) avec sa soeur… si il prend un gâteau, il lui en donne un.
Si il veut le jouet qu’elle tient, il tente de lui en donner un autre pour prendre le premier.
Ils s’imitent, danse ensemble, chante parfois, ils se complètent …

Lorsqu’elle met quelque chose dans la bouche, il n’hésite pas à dire « NON loupiotte, pas bouche !!!  »
Et elle de répondre « non non non non » en faisant ses petits mouvement de tête…

Parfois, il y’a des pleures, parfois il y’a de la jalousie (notamment quand tout le monde s’émerveille sur ma fille, parce qu’elle a 14 mois mais que lui, personne ne lui adresse la parole sauf moi qui lui dis « tu es beau toi aussi !  » )
Il ne se souviens pas qu’au même âge que sa soeur, il avait les mêmes compliments, les même regards attendris posé sur lui… ça me sert le coeur .
Mais jamais il n’hésite à dire « est belle petite coeur » [il ne dit pas soeur, il dit coeur, un défaut de prononciation bien mignon finalement…]

Leur complicité est telle que mon coeur de maman fait des bonds presque douloureux dans la poitrine tellement c’est  attendrissant de voir leurs visages s’illuminer lorsqu’ils s’aperçoivent…

Ils s’aiment…et je les aimes profondément, éperdument et éternellement … ils me rendent heureuse, ils me rendent fière, ils me construisent et donnent un sens à ma vie.

Ils sont ma vie…

tumblr_m9uuarouy21r3onzko1_400

Publicités