Nous avons les mêmes cheveux, les mêmes yeux, la même couleur de peau et un tempérament de feu parfois.
Nous partageons quelques éléments de patrimoine génétique….

Pourtant, on me refuse le droit de le voir… On refuse que l’on apprenne à se connaitre lui et moi, que l’on passe du temps ensemble.

Pendant longtemps, ils ont disparu avec lui, nous laissant sans nouvelles et sans aucune possibilité de le retrouver…
Puis, un jour, une invitation Facebook me permet de connaitre le nom de celle qui l’élève, son adresse et d’avoir quelques nouvelles et photos de lui.

Il a changé, grandi et dans ses traits, on reconnait certain des miens.

Ces échanges se rompent aussi rapidement qu’ils sont arrivés. Me laissant interrogative et dépitée.
J’espérais avoir l’occasion de le revoir pour lui exprimer mon manque et mon amour, mais, tout s’ évanouissait d’un coup…

Enfin tout ou presque, j’avais dorénavant un nom et une adresse afin de retrouver celui qui m’avait tant manquer.
Un recherche sur internet me permet alors d’avoir un numéro.
Fébrile, je tape les chiffres sur le combiné, personne ne répond, je n’ose laisser de message alors je raccroche mais ne m’avoue pas vaincue.
Alors, je réitère l’expérience, une voix d’homme se fait entendre, froide mais polie.
Lui expliquant l’objet de mon appel, je lui demande de bien vouloir laisser un message de ma part afin que l’on tente, un jour de se retrouver. Il me promet qu’il le fera, qu’il note le numéro mais rien n’est fait.

Le soir, je reçoit cependant un appel, une femme se demandant qui avait laissé un « appel en absence » sur son fixe.
Quand enfin je dévoile mon identité, le ton change, « il ne faut pas appeler ici ! ça fou la m*rde ! » …
Comment aurais je pu le savoir, moi, a qui on n’a laisser aucun moyen de contact?

Je demande des nouvelles, échange des banalités et demande si il serait possible que l’on se voit.
Elle répond que ça dépendra de lui… Non non, pas de l’enfant mais de l’homme qui a décroché.
Qu’il ne veut avoir à faire a aucun d’entre nous, que ça soit mes frères, ma mère ou qui que ce soit de ma famille.
Il n’a donc, évidement, pas noter le message que je lui avait laissé…

L’enfant qui partage mes gènes,mon nom de famille, c’est mon neveu… le fils de l’un de mes frères.
L’homme qui nous refuse une visite, c’est l’ami de mon ex belle soeur.

ça me ronge, m’ écoeure et m’énerve… Pourquoi le priver de nous (du père biologique y compris) alors que nous l’aimons ?!
Pourquoi nous tourner le dos comme si cet enfant n’avait pas besoin de connaitre ses origines ?
Ma mère avait refusée qu’un droit de visite lui soit accordé afin de ne pas s’initier dans leur séparation… Triste remerciement que de ne jamais lui apporter son petit fils et de ne laisser aucun moyen de contact pendant de si longues années.

Pendant longtemps, ils ont omis de lui dire qu’il avait un père biologique qui pensait à lui quelque pars… et donc, d’autres liens familiaux à créer.

Aujourd’hui, ils ont peur… Peur de le perdre, comme si le fait que nous le rencontrions signifiait que son amour pour eux serait moins grand.

Peur, peut être qu’après tant d’années dans l’ombre, nous finissons par refaire surface après avoir appris leur adresse…

Je ne suis pas là pour les blesser ou leur voler leur joyaux mais pour faire en sorte de le connaitre, de lui présenter ses cousins et de partager avec lui des moments sympathique comme une tante et un neveu le font en général…

Ce soir, je suis triste. L’appel date d’hier et je sens que le chemin sera long avant qu’enfin, je puisse le rencontrer.
Attendre, toujours attendre, il a déjà 10ans 1/2… mais un jour, il sera trop tard et c’est lui qui, croyant que nous ne l’aimons pas et que nous l’avons abandonné, nous tournera le dos…ça me déchire le coeur.

Un jour, je le verrais, un jour je lui dirais qu’on l’aime mais, en attendant, beaucoup de questions restent en suspend et mon coeur est serré.

tumblr_mld06wGTiZ1s4x63bo3_250

Publicités